Censure Internet au Vietnam

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Censure Internet Vietnam

La censure Internet au Vietnam bloque les sites web allant à l’encontre des principes du gouvernement vietnamien. Le Viet Nam règlemente l’accès de ses citoyens à Internet par des moyens à la fois techniques et par la législation. Les efforts du gouvernement vietnamien pour réglementer et assurer la surveillance d’Internet sont désignés sous le terme de « pare-feu de bambou. »

Contrôle du réseau

Censure Internet Viet NamAu Vietnam, le contenu d’un nouveau décret vient d’être rendu public en 2013 renforce le contrôle des autorités vietnamiennes. Un décret limite encore plus les droits des internautes. Dans ce pays où le pouvoir communiste a déjà mis en prison un nombre très important de blogueurs au nom de la sécurité nationale, et où journaux et télévision sont contrôlés de manière très ferme par les autorités vietnamiennes, la mesure risque pourtant d’être difficile à mettre en œuvre, le gouvernement vietnamien peut néanmoins avoir les moyens de ses ambitions.

La prise en main du Réseau par ces jeunes démocrates fait peur aux autorités. Et ces dernières ont encore souvent recours à la force pour faire taire ces cyber-dissidents. Une dizaine de personnes ont été emprisonnées cette année pour des propos tenus sur Internet. Quatre d’entre elles sont encore derrière les barreaux. Le gouvernement vietnamien lutte contre l’activisme sur Internet grâce à l’arrestation de bloggeurs et de journalistes. Les autorités vietnamiennes prévoit également d’interdire aux fournisseurs d’accès Internet de “fournir des informations contre le Vietnam, portant atteinte à la sécurité nationale, à l’ordre social et à l’unité nationale”. Une loi suffisamment floue pour interdire tout et n’importe quoi. D’ailleurs le décret en question n’est pas très explicite et on ne sait pas précisément quels genres de commentaires seront punis par une peine de prison et lesquels seront sanctionnés par une amende.

Contourner le blocage au Viet Nam

Il existe des moyens pour contourner la censure au vietnam. Les proxies sont illégaux au Viet Nam et sont fréquemment bloqués par des dispositifs techniques. La majorité des sites web bloqués sont liés au Viet Nam, rédigés en vietnamien ou consacrés à des sujets liés de près ou de loin au Viet Nam. Les sites non liés au Viet Nam ou uniquement rédigés en d’autres langues sont rarement bloqués. Le pouvoir vietnamien ne dispose sans doute pas des infrastructures pour réaliser cette surveillance de manière efficace, même s’il compte demander directement aux fournisseurs d’accès l’adresse IP des internautes ne respectant pas la loi.
Il est toutefois possible de traverser la muraille de bambou à l’aide d’un VPN par exemple. Avec le VPN on peut de faire ces activités dites subversives aussi simple que consulter un blog en toute sécurité sans laisser son identité au cours de la navigation. Les autorités Vietnamiennes ne pourront pas vous détecter avec un VPN.

 

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

3 Réponses à “Censure Internet au Vietnam”

  1. ah oui ça rigole sur internet au vietnam et ça doit faire rêver bien des politiques au pouvoir en france, le genre à la main qui tremble et la bave au bord des lèvres.

  2. Et c’est un pays dont on entend bizarrement jamais parlé au niveau de sa censure Internet.

  3. Oui le célèbre réseau social en ligne Facebook possède des millions d’utilisateurs au Viêt Nam et son nombre d’utilisateurs s’accroit rapidement depuis l’apparition d’une interface en langue vietnamienne. Durant la semaine du 16 novembre 2009, les utilisateurs de Facebook en vietnamien ont rapporté avoir été incapables d’accéder à Facebook. L’accès au site avait été aléatoire au cours des semaines précédentes et on a parlé de techniciens auxquels le gouvernement aurait donné l’ordre de bloquer l’accès à Facebook.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>