Censure Internet en Arabie Saoudite

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Censure en Arabie Saoudite

Censure en Arabie Saoudite

Censure en Arabie Saoudite

L’Arabie saoudite ne se cache pas de censurer le Réseau Internet. Contrairement à la Chine, où les blocages de sites sont déguisés en problèmes techniques, les filtres saoudiens indiquent clairement aux internautes que certaines pages Web sont interdites par les autorités. Il faut noter que la faible population, la structure très centralisé des télécommunications rend la possibilité de filtrage beaucoup plus simple que la Chine par exemple.

La censure en Arabie Saoudite se concentre sur les contenus pornographiques, mais elle touche également les sites de l’opposition politique, les publications israéliennes ou celles traitant de l’homosexualité. Les blogs posent également problème aux censeurs saoudiens. La surveillance et la censure de la Toile, implacables depuis des années se sont intensifiées avec les soulèvements populaires dans les pays arabes. Les autorités saoudiennes derniers ont tenté de bloquer complètement l’accès au principal outil de blog du pays, blogger.com. Ils sont revenus quelques jours plus tard sur cette décision et bloquent aujourd’hui uniquement les blogs qui les dérangent.

Les cybercafés se sont vu imposer des restrictions draconiennes depuis 2009 et sont contraints d’installer des caméras, de fournir une liste des clients et des sites consultés par les internautes saoudiens. Les blogueurs qui osent aborder des sujets sensibles s’exposent aux représailles des censeurs. En 2011, l’Arabie Saoudite avait également voté une loi limitant de manière drastique la liberté d’expression sur Internet. Depuis cette date, tout site d’information ou blog doit obtenir une licence du ministère de la Culture et de l’Information pour pouvoir publier des contenus sur le Web. le contrôle du web en Arabie Saoudite est implacable et très efficace.

Censure du web Arabie Saoudite

Le filtrage cible tout contenu considéré par les autorités saoudiennes comme ayant un caractère pornographique ou étant moralement répréhensible. Mais des sites qui abordent la question de la religion, les droits de l’homme ou les prises de position de l’opposition sont également rendus inaccessibles par le système de filtrage du web. Parmi les sites d’information interdits on notera le site de l’ONG Amnesty International a été bloqué après avoir rendu public un projet de loi antiterroriste destiné à réprimer plus durement les critiques de la famille royale. En février 2014, l’ONG de défense des droits de l’homme ANHRI a rapporté la fermeture d’une dizaine de sites Internet opposés aux valeurs du régime saoudien. D’autres sites ont bien sûr été bloqués en réaction aux révolutions arabes.
Pour contourner la censure web, les internautes saoudiens ont la possibilité d’utiliser un dispositif tel que le proxy ou vpn qui permettent de chiffrer les données pour ne pas se faire espionner et trouver un nouveau point de sortie sur Internet.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Une réponse à “Censure Internet en Arabie Saoudite”

  1. Le dessin est très drôle. Quant à la condition des femmes en Arabie, ce que je constate c’est que ça ne gêne visiblement pas les journalistes français pourtant toujours prompts à en faire des tonnes sur la condition des femmes et finalement à rater l’essentiel.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>