Censure Internet en Corée du nord

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Internet en Corée du nord

La Corée du Nord est un État à parti unique avec un « Front uni » mené par le Parti du travail de Corée. Le gouvernement du pays suit l’idéologie officielle d’autonomie du Juche développée par le président Kim Il-sung. Après sa mort en 1994, Kim Jong-Il, son fils, lui a succédé à la tête de l’État mais non en tant que Président de la République, cette fonction étant restée « éternellement » rattachée à la personne de Kim Il-sung. Ce régime communiste, est une dictature de type stalinien, qui fonctionne selon une logique totalitaire. La Corée du nord<mobilise un culte de la personnalité autour de Kim Il Sung et ses descendants. La Corée du Nord est le pays le plus militarisé au monde en ce qui concerne la proportion de la population engagée dans les forces armées.

Censure Internet en Corée du nord

Trou noir du réseau Internet

La Corée du nord est le plus impressionnanttrou noir du réseau Internet dans le réseau mondial. Seuls quelques fonctionnaires accèdent au Réseau à travers des connexions louées à la Chine. Le nom de domaine du pays, le .nk, n’a toujours pas été lancé et les quelques sites mis en place par le gouvernement nord-coréen sont hébergés au Japon ou en Corée du Sud. La Corée du Nord a signé plusieurs traités l’engageant à respecter les droits de l’homme et plusieurs articles de sa Constitution défendent plusieurs libertés mais la Censure Internet en Corée du nord est complète. Les gouvernements tout comme des ONG étrangères, telles par exemple Amnesty International, accusent la Corée du Nord de ne pas respecter certaines libertés fondamentales comme celles d’expression, d’association, de religion ou encore de circulation et « exhorte le gouvernement de Corée du Nord à prendre sans plus attendre des mesures en vue d’améliorer le respect des droits humains dans le pays ».

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

3 Réponses à “Censure Internet en Corée du nord”

  1. Ce qui se passe dans ce pays est plutôt effrayant. Les sites accessibles font pour la plupart un éloge du régime coréen et de ses dirieants. Le gouvernement de Pyongyang dispose d’une dizaine de sites officiels, la plupart hébergés en Chine ou au Japon et disponibles en chinois, japonais, anglais et russe.

  2. Oui mais ce qui n’empêche pas une minuscule élite de profiter en cachette des petites douceurs de l’Occident. Si le coréens se rendaient compte de l’injustice inouïe de la situation, tout coréen qu’ils sont, ils se mettraient en colère.

  3. Pour s’informer, les nord-coréens se tournent vers la contrebande dans les régions frontalières avec la Chine pour passer des informations sur des CD, des DVD et des clés USB. Les coréens du nord en sont réduit à de la débrouille.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>