Censure Internet en Egypte

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Censure Internet en Egypte

Censure Internet en Egypte

La situation est trouble en Egypte. Pendant des années, mis à part quelques sites liés aux mouvements religieux des Frères Musulmans, l’Egypte filtre peu le Réseau. Le Président Hosni Moubarak, au pouvoir depuis 1981, a fait toutefois preuve d’un autoritarisme particulièrement inquiétant en matière d’Internet. La révolution qui a secoué le pays et les pays arabes a bouleversé les forces en jeu dans ses régions du monde. Un an après le massacre des partisans du président déchu Mohamed Morsi par les forces de l’ordre au Caire, au cours duquel trois journalistes ont été tués aucune enquête n’a abouti. Reporters sans frontières a exhorté les autorités égyptienne à mettre fin à l’impunité dont jouissent les auteurs de ces crimes mais rien ne change. Après la destitution du président islamiste Mohamed Morsi par l’armée, les nouvelles autorités se sont lancées dans une sanglante répression de ses partisans. Dans le pays en position d’instabilité maximale, nombre de journalistes soutenant ouvertement le pouvoir en place, ne jouent pas leur rôle de contre-pouvoir.

La situation de la liberté de la presse s’est considérablement détériorée depuis l’arrivée au pouvoir de l’armée. Au moins 65 journalistes ont été arrêtés en moins d’un an et 17 croupissent toujours en prison”, déclare Lucie Morillon, directrice de la recherche de Reporters sans frontières, avant d’ajouter : “Nous exhortons les autorités égyptiennes à respecter la nouvelle Constitution qui garantit la liberté de la presse. Tous les journalistes actuellement détenus doivent être immédiatement libérés et les charges pesant contre les professionnels de l’information doivent être levées.

Depuis la destitution du Président Morsi, six journalistes ont été tués par des tirs à balle réelle. La majorité d’entre eux couvraient des rassemblements pro-Morsi. Le nombre des interpellations arbitraires et des arrestations cette dernière année est particulièrement inquiétant.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>