Censure Internet en Thaïlande sur le modèle chinois

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Censure Internet en Thaïlande

Censure Internet en ThaïlandeLa Thaïlande a déjà imposé modérée censure de l’Internet dans le passé, sélectionner limitant le contenu y compris de la pornographie et les mentions non respectueuses de la famille royale. Et la censure dans le pays a augmenté en 2006, quand l’armée royale thaïlandaise a renversé le gouvernement. Cette année un nouveau cap est franchi. Depuis que l’armée thaïlandaise a effectué un coup d’État et confisqué le pouvoir en mai 2014, le régime ne cesse d’appliquer des mesures de plus en plus répressives, débouchant sur un nombre grandissant d’arrestations arbitraires visant toute personne qui remettrait en cause la monarchie ou le pouvoir militaire.

Censure Internet sur le modèle chinois

Le gouvernement thaïlandais prévoit de contrôler Internet du pays avec un système qui ressemble le grand pare-feu de Chine. Le gouvernement thaïlandais envisage en effet de mettre en place une « seule passerelle Internet » qui leur permettrait de contrôler toutes les informations qui entrent ou sortent du pays. Avec ce nouveau système, le gouvernement de Thaïlande devrait ne plus avoir à demander aux fournisseurs de services Internet de bloquer les sites, mais plutôt d’être en mesure de le faire eux-mêmes laissant ainsi les Fournisseurs d’Accès à Internet et les utilisateurs sans contrôle. Cette proposition inclut également des modifications aux lois existantes liées à l’Internet, rendant sa portée encore plus grande.
En colère contre les dernières nouvelles, les utilisateurs de Twitter ont pris la parole: “Oui, la Thaïlande est sur le point d’avoir la grande muraille à l’instar de la Chine. » Après avoir entendu la nouvelle, des dizaines de milliers de personnes sont sont réunis pour signer une pétition contre la proposition, craignant ce qui pourrait arriver dans l’avenir si ces procédures sont incontestées. Maintenant les signatures de la pétition sur Change.org sont supérieurs à 75 000. D’un réseau et un point de vue internet liberté, il est difficile de ne pas être scandalisé. Mais un simple appel modulable d’esprit du gouvernement ? Ils savent que des gens ne veulent pas la censure.

Censure généralisé

Et la censure va beaucoup plus loin que le contrôle d’Internet. Le 22 septembre dernier, les lecteurs assidus du New York Times installés en Thaïlande n’ont pas pu lire leur quotidien préféré. La raison est simple, l’édition du jour n’est jamais sortie de l’imprimerie. Pas de problème technique ou de grève impromptue, mais la peur de la junte militaire au pouvoir depuis près d’un an et demi et qui met en coupe réglée l’information dans le pays. Les arrestations arbitraires en Thaïlande, les détentions qui font peu de cas des plus élémentaires principes du droit et les condamnations ubuesques pour quelques lignes écrites dans un journal ou postées sur le Web sont devenues quotidiennes.

 

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Une réponse à “Censure Internet en Thaïlande sur le modèle chinois”

  1. ah c’est vraiment terrible

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>