Quelques jours sans censure Internet à la conférence de Wuzhen en Chine

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Conference Internet à Wuzhen sans censure

Conference Internet à Wuzhen sans censure

Grâce au sommet mondial d’Internet, un petite région de Chine a pu vivre trois jours sans censure Internet. On peut dire que les sommets internationaux ont du bon puisqu’il a quelques jours, grâce à la réunion Asie-Pacifique, l’Apec, qui réunissait Barack Obama et d’autres dirigeants dans la ville de Pékin, des décrets promulgués par le régime chinois obligeant les usines polluantes a arrêter, les feux de cheminée au charbon et bois a cesser et à limiter la circulation automobile avait rendu le ciel de Pékin incroyablement bleu. On avait pu ironiser sur la couleur “bleu Apec” du ciel de Pékin durant ces quelques jours.

Cette semaine, c’est à Wuzhen, une ville située au sud de Shanghai qu’a pu opérer la magie des sommets internationaux. S’y déroulait la Conférence mondiale d’Internet réunissant tous les acteurs mondiaux d’Internet, y compris les grandes entreprises du secteur afin de discuter de la gouvernance d’Internet. La grande muraille numérique de Chine a ouvert la porte sans tambour ni trompette et la censure du Web a été simplement levée pour les trois jours de la conférence, uniquement à Wuzhen. Cette Conférence de Wuzhen réunit tous les acteurs mondiaux d’Internet, y compris les grandes entreprises du secteur, pour discuter de la gouvernance d’Internet. Le thème de la cyber-censure ne fut pas à l’ordre du jour.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

5 Réponses à “Quelques jours sans censure Internet à la conférence de Wuzhen en Chine”

  1. C’est très drôle. C’est la mentalité des villages Potemkine. Du cinéma, du carton-pâte, de la tartufferie à échelle inouïe…

  2. Faut pas rêver. Le Premier ministre chinois a demandé jeudi un plus grand rôle pour Pékin dans la gestion de l’internet mondial, appelant à davantage d’”ordre” avec tout ce que cela peut signifier de la part d’un dirigeant chinois. L’organisation de défense des droits de l’homme Amnesty International a affirmé sans trop de surprise que cette conférence marquait la volonté affichée de Pékin d’étendre au reste du monde son modèle de stricte supervision d’internet.

  3. Très drôle. A quand un sommet anti-capitaliste en Chine ?

  4. Ceux qui vivent en Chine constatent que le contrôle d’internet par la censure devient plus fastidieux pour l’usage normal. Avec le blocage de Twitter et Facebook, l’un des barrages les plus ennuyeux pour les hommes d’affaires ou les chercheurs, y compris chinois qui travaillent connectés à la planète Internet, est le problème de fonctionnement récurrent du moteur de recherche Google.
    La conférence de Wuzhen était placée sous la direction de Lu Wei, ministre de l’administration d’internet. Peu connu en occident, son franc parler et la ferme volonté affiché ont donné le sentiment très clair que le Chine allait continuer à contrôler le net d’une manière stricte. Il n’est en aucun cas prévu de relâcher l’étreinte de la censure Internet en Chine, bien au contraire. Pour lui, tous les contrôles exercés sur le web étaient cohérents avec la loi chinoise et dans l’intérêt des utilisateurs. Expliquant les raisons qui avaient poussé Pékin à interdire certains portails étrangers, Lu Wei a souligné que si la Chine n’avait pas les moyens de changer les utilisateurs de l’espace internet global, elle se réservait le droit de choisir ceux qu’elle autorisait à opérer chez elle. Un message très clair à l’adresse de Google. La bataille entre Google et le gouvernement chinois fait rage depuis 2010. Le moteur de recherche américain Google avait fermé ses serveurs en Chine pour ne pas subir la censure imposée par le gouvernement chinois, les utilisateurs de Chine continentale étant redirigés sur les serveurs de Hong Kong. Le régime avait partiellement bloqué l’accès à Google en appliquant un système de filtrage très stricte basé sur les mots des internautes.
    La lutte est âpre et ne fait que commencer entre le gouvernement chinois et les multinationales, essentiellement américaines.

  5. La situation est très tendue en Chine.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>