Extension de la censure Internet en France ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Censure Internet en France

Extension de la censure Internet en FranceLe dispositif permettant de bloquer des sites web djihadistes ou pédopornographiques sans l’accord d’un juge va-t-il s’élargir prochainement ? Plusieurs parlementaires le demandent. La loi de lutte contre le terrorisme, votée en septembre dernier avait permis de censurer Internet. Cette Loi est censé bloquer les sites internet faisant l’apologie du terrorisme. L’idée passe sans mal dans le contexte émotionnel suivant les attentats meurtriers contre “Charlie Hebdo” et il n’est pas pensable de revenir dessus dans un avenir proche. Au contraire, le gouvernement a ouvert la porte à un début de censure du web, une brèche dans laquelle nombreux sont ceux qui tentent de s’engouffrer. Ce blocage administratif, qui se matérialise par un ordre du ministère de l’Intérieur non soumis au contrôle d’un juge, fut d’abord prévu pour les seuls contenus pédopornographiques. Tandis que certains politiques veulent profiter d’une censure du web qui se passe de tout juge, d’autres continuent de dénoncer le nouveau procédé de blocage.

Extension de la censure Internet

Ainsi cinq sites web jugés comme faisant “l’apologie du terrorisme” ont ainsi été bloqués en mars sans l’intervention d’un juge. Ce qui permet par exemple à l’ancienne ministre Chantal Jouanno de déposer un amendement proposant d’élargir la censure aux sites de proxénétisme et de traite des êtres humaines comme la prostitution. Le même procédé que pour les sites djihadistes est ainsi proposé pour les sites “favorisant la traite des êtres humains et le proxénétisme”. L’idée qui émerge, c’est que de cercle en cercle, on élargisse la censure des sites web.

Jusqu’où ?

Quand on met le doigt dans la machine de la censure, comment on empêche la machine de nous broyer tout entier ?

 

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Une réponse à “Extension de la censure Internet en France ?”

  1. Alors que Valls n’en avait pas dit un mot lors de la présentation du nouveau plan de lutte contre le terrorisme, Harlem Désir a confirmé à l’ONU que la France mettrait en place “à brève échéance” le blocage de sites racistes et antisémites sur simple ordonnance de l’Etat, sans contradictoire ni vérification judiciaire de l’illégalité des sites bloqués. Une exception qui devient la norme.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>