James Foley exécuté en Syrie

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

James Foley, journaliste

James Foley, journaliste

Une pensée pour James Foley et sa famille dont la fin aussi répugnante que spectaculaire ne laisse personne indifférent. L’exécution barbare du journaliste américain James Foley par le pseudo Etat islamique d’Irak et du Levant a provoqué un réel sentiment de nausée et de colère partout dans le monde. La vidéo de l’exécution de James Foley s’est répandue comme une traînée de tweets sur le réseau. L’État islamique utilise abondamment Twitter et joue au chat et à la souris avec ce réseau social qui traque ses comptes pour les fermer.  Douze ans après l’assassinat du journaliste américain Daniel Pearl, enlevé à Karachi par des membres d’Al-Qaida, le terrorisme islamiste a franchi un nouveau degré dans l’horreur avec cette décapitation et la volonté de mise en scène.

La volonté de censure ne s’exerce pas seulement par des moyens techniques, elle s’exerce également par la terreur. Le meurtre de Foley, commis par vengeance pour les meurtres américains perpétrés en Irak, a reçu comme réponse de la part des médias américains des appels à une vengeance en adéquation. C’est très exactement le but recherché de cette exécution. Après la mise en scène sordide de l’exécution de James Foley, l’Etat islamique menace de tuer un autre journaliste américain. Une mécanique dégueulasse s’est enclenché dans les sables du désert, sous les projecteurs.

Âgé de seulement 40 ans, James Foley était retenu en otage en Syrie depuis novembre 2012 par les djihadistes. Lorsque le journaliste américain été enlevé, il travaillait depuis quatre ans comme reporter de guerre, le plus souvent derrière une caméra ou un appareil photo.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Une réponse à “James Foley exécuté en Syrie”

  1. En prenant un peu de recul on peut aussi s’interroger sur toutes ces opérations sous patronage américain qui essaime des islamistes fous à travers le monde. Et pourquoi armer un camp, puis armer l’autre camp en espérant compenser le déséquilibre. C’est du suicide, de la folie… ou de la malveillance.
    Il faut commencer par là. Le reste, les persécutions, les massacres, les décapitations ne sont que les conséquences de ces actions…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>